Raphaëlle Bonnard (1961-2012)

Parisienne, elle fait ses études de Sage-Femme à la maternité de l’hôpital Foch à Suresnes puis travaille successivement dans diverses maternités de France : Roubaix, Creil, Evreux, Mantes la Jolie, Ivry et Castres.

A 33 ans, elle part vivre à l’étranger où travaille désormais son mari et se consacre à sa vie familiale qui prend une part croissante dans son quotidien avec la naissance de son quatrième enfant.

Cette douzaine d’années de mise en veille de son activité professionnelle va lui permettre d’explorer la voie des arts picturaux. En 1994, en Guyane, elle s’initie à la pratique de l’aquarelle à l’atelier Grain d’Art de Kourou et y expose pour la première fois.

Peu à peu elle s’émancipe du domaine de l’aquarelle pour traiter de manière différente les couleurs et leur texture et travailler sur des surfaces plus grandes. Elle commence à peindre.

Dès lors, la fréquentation des écoles de peinture de Vernon, Meudon, Madrid, Bruxelles et Toulouse, va lui permettre d’enrichir sa technique et d’essayer différents styles.

Son œuvre, composée de créations très variées, souvent inspirées et imprégnées des atmosphères rencontrées lors de ses voyages, se singularise par la chaleur et la vitalité de ses couleurs.